• — L’Écouteur

    L’Écouteur (The Listener) is a collective listening installation designed for the diffusion of music and audio material. A project by curator Jean-Yves Leloup and designer Laurent Massaloux commissioned by the Cnap (Centre national des arts plastiques), L’Écouteur was created as a response to the increasingly important role of sound in contemporary arts and exhibition. It is primarily intended for use by institutions, museums, arts centers, and festivals, as well as by curators and exhibition commissioners working across the fields of contemporary art and sound art. It aims to promote the development and exhibition of sound-based artworks and audio archives. It functions as a reinterpretation of the traditional music room, at the same time drawing formal inspiration from the calm and neutral space of the recording studio and the sound booth. The design and the layout of the seating units and the speakers breaks with the frontality of the home and the concert hall to offer the visitor an immersive and spatialized listening experience, as well as a greater freedom of movement and interaction. As in a cinema, the visitor is free to choose their seat. L'Écouteur is an invitation to listen actively.
    ——
    L’Écouteur se présente comme un dispositif d’écoute collective, destiné à la diffusion de programmes sonores ou musicaux. Cette commande du Cnap, conçue par Laurent Massaloux et Jean-Yves Leloup, répond à la nécessité d’inventer une forme d’exposition adaptée à la présence croissante de la dimension sonore dans la création contemporaine. Son design donne une incarnation spatiale au temps de l’écoute, au sein du cheminement du visiteur, incitant à « une mise à l’arrêt ou une mise en pause ». Prenant acte des nouvelles habitudes de «consommation» de la musique - lecteur Mp3, création de playlist - L’Écouteur en donne une version, collective et conviviale. Le dispositif réinterprète le salon de musique traditionnel tout en s’inspirant formellement des studios et chambres sourdes, évoquant leur calme et leur neutralité. Le mobilier épuré emploie un vocabulaire de prismes, polyèdres et autres pyramides habituellement utilisés pour casser les effets de réflexions et de réverbérations dans les espacés dédiés aux mesures acoustiques. L’Écouteur est présenté la première fois lors de l'exposition "Zones de confort" à l'Espace Poirel à Nancy du 21 novembre 2015 au 17 avril 2016.
    ——
    Commande publique Centre National des Arts Plastiques Materiaux Assises : structure bois, mousse, sangles, tissus Kvadrat; Haut-parleurs : bois, résine, tissus Texaa, HP coaxiaux, tuyère résine, filtres; Module central : acier, peinture epoxy, amplificateur, moniteur 15', carte RaspberryPi Dimensions 600x500cm Crédit photo 1 : M. Giesbrecht, 2,3,4 L. Massaloux Prototype Mobilier : D. Topani-Ufacto; Conception acoustique et informatique : G. Pellerin-Parisson
  • — DoubleBeam

    DoubleBeam is a lamp connected to the web which lights up and projects images. The internet of things spreads throughout our homes and simplifies the use of our everyday objects. DoubleBeam offers a new lighting experience. This lamp was created by drawing two different uses together: giving off light and projecting an image; by joining together an LED bulb for light, and a LED pico projector to project images. The user therefore has the possibility of toggling from ambient light to image projection. Once connected to a mobile application, the lamp projects animations and images directly onto the table on which it is placed. (See the movie)
    ——
    DoubleBeam est une lampe connectée qui éclaire et diffuse des images. L’internet des objets se diffuse dans nos habitats et simplifie les usages de nos objets quotidiens. DoubleBeam propose une nouvelle expérience de l’éclairage. Cette lampe est née du rapprochement de deux usages : éclairer et projeter une image ; en couplant une ampoule à LED pour l’éclairage, et un picoprojecteur LED pour la diffusion d’images. L’utilisateur a ainsi la possibilité de basculer d’une lumière d’ambiance à la projection d’images. Couplée à une application mobile, la lampe projette des animations ou des images directement sur la table sur laquelle elle est posée. (Voir le film)
    ——
    Materiaux picoprojecteur, sources LED, acier, peinture epoxy Dimensions 114 x 57 cm Crédit photo L. Massaloux Prototype
  • — AudioLab 3

    System/Object for spatialised listening to music and/or sound environments. In the shape of a large swinging seat for 4 persons. AudioLab 3 – Swinging Sofa provides an immersion into a sound experience in which comfort and recreation are combined. All musical/sound pieces have been specially commissioned and composed for this installation. AudioLab 3 is a design and architectural module conceived for the playing of music and the creation of sound environments.
    ——
    Mobilier dédié à l'écoute d'oeuvres sonores. L'installation se compose de deux balancelles, d'une table basse et d'un tapis. Chaque balancelle est équipée de 8 haut-parleurs diffusant le son par l'assise et le toit. L'auditeur, oscillant à son propre rythme, est ainsi plongé entre deux nappes sonores venant du haut et du bas. Artistes participants à la bande-son : David Toop , Thomas Brinkmann, Franck Scurti, Sutekh, The Customers, AGF, Domotic, Rebecca Bournigault.
    ——
    Collection MUDAM (Musée d'Art Moderne Grand Duc Jean), Luxembourg Curators Jean-Yves Leloup et Hervé Mikaeloff Design sonore Thierry Balasse Production Caisse des Dépôts et Consignations, Paris Matériaux structure : acier, peinture époxy, coque résine, tissus acoustique, HP. banquette :  structure bois, tissus, haut-parleurs Crédit photo R. Villaggi
  • — ExoLight

    The lampshade skeleton has moved from the inside, to surround the lampshade on the outside. Its polyedrical structure allows the angle of incidence to be varied according to use.
    ——
    A la manière d’un exosquelette, la structure de la lampe est à l’extérieur de celle-ci. La forme polyédrique de cette structure permet de faire varier l’angle d’incidence de la lumière selon l’usage. La carcasse colorée agit aussi comme un ensemble de lignes graphiques, donnant l’impression que l’abat-jour flotte à l’intérieur de traits, de trajectoires à la façon d’un noyau atomique.
    ——
    
    Collection FNAC (Fond National d'Art Contemporain), Puteaux Édition Tools Galerie limitée à 250 ex. Matériaux structure métallique, polycarbonate, peinture fluorescente, ampoule 40 watts Dimensions h 31.5 cm x Ø 31.5 cm Crédit photo L. Massaloux et D. Schweizer
  • — ExoFly

    Pendant light version of ExoLight
    ——
    Suspension réunissant de manière simplifiée 5 ExoLights. L'angle de chaque élément donne une  courbure générale à l'ensemble.
    ——
    Edition Tools Galerie. 30 exemplaires rose ou orange Dimensions : 100x70x40 cm Matériaux Structure acier, peinture époxy, polycarbonate, 5 ampoules 40W Crédit photo Daniel Schweizer
  • — NestedRug

    The pattern of this rug is made up of a series of quick-response codes which resembles a succession of images or questions recognised by a smartphone. Therefore, from an abstract, meaningless pattern, users can discover “the image in the rug”, in order to initiate conversations or questioning about it. The images and questions are selected at random from a database via the medium of a mobile application. This project therefore combines a physical and luxurious object with a digital interface. Thus, from an object placed in the physical space of the surroundings, NestedRug releases another type of space: one that dematerialises digital networks.
    ———
    Ce tapis renferme dans son motif une série de flashcode qui renvoie à une succession d'images, ou de questions, que l'on peut consulter à l'aide de son smartphone. Ainsi, à partir d'un motif abstrait et sans signification, les usagers peuvent découvrir "l'image dans le tapis", afin d'engager conversations ou questionnements autour de celui-ci. Les images et les questions sont puisées aléatoirement dans une banque de données, par l'intermédiaire d'une application grand public de lecteur de flashcode (comme scan me par exemple). Ce projet s’inscrit dans la réunion d’un objet physique, luxueux et d’une interface numérique. Ainsi à partir d’un objet posé dans l’espace physique de l’habitat, celui-ci renvoie à un autre type d’espace : celui dématérialisé des réseaux numériques.
    ———
    Crédit photo L. Massaloux
  • — Wiper

    Designed to be like a wiper, the mirror gradually reveals the reflected image. The reflection is broken up by striated engraving which gradually disappears, leaving a clear image. The filet de Versailles was produced by digitally etching the mirror.
    ———
    Formalisé comme un balayage, le miroir propose une découverte progressive de l’image. La gravure striée du bord, qui fragmente le reflet, se dégrade progressivement pour laisser place à une image nette. Le filet de Versailles a été réalisé en fraisage numérique directement sur le miroir.
    ———
    Materiaux Miroir, gravure en filets de Versailles Dimensions 114 x 57 cm Edition ToolsGalerie de 8 ex + 2EA + 1 prototype Crédit photo L. Massaloux
  • — Clairefontaine

    The fountain has several layers. At the base, the layers, shaped like topographical contour lines, resemble little pools of rippling water.
    ———
    La fontaine est composée d’un ensemble de strates. A la manière de courbes de niveaux topographiques, des petits bassins étagés redistribuent l’eau autour d’une plante.
    ———
    Matériaux bois, peinture, résine, pompe Dimensions ø40 x 30 cm Crédit photo L. Massaloux  
  • — Drone

    The low armless chair is mainly composed of two simple and rounded cuboid volumes. With mirror effect, the seat and back are formed by a symmetrical break in the middle.
    ———
    La chauffeuse se compose principalement de deux volumes parallélépipédique simples et arrondis. Par un effet miroir, l’assise et le dossier sont formés par une brisure symétrique en leur milieu.
    ———
    Edition Tools Galerie. 8 ex + 2EA + 1 prototype Matériaux polystyrène, résine et laque, structure en tube acier cintré, peinture epoxy Dimension 80 x 65 x 72cm Crédit photo L. Massaloux
  • — LeavesD

    Perceived as an object undergoing construction or deconstruction, the lamp is made up of a set of separate sheets. The interior and exterior colouring give the allusion of dislocation.
    ———
    Perçu comme un objet en train de se construire ou de se déconstruire, la lampe est composée d’un ensemble de feuilles disjointes. Les teintes colorées intérieures et extérieures jouent comme un révélateur de cette dislocations.
    ———
    Matériaux aluminium, peinture, vernis, tubes fluo, gradateur, fournitures electriques Dimensions 166 x 51 x 36cm Édition  Tools Galerie, 8 ex., 2EA + 1 prototype Crédit photo M. Domage
  • — LeavesU

    Uplight version of LeavesD.
    ———
    Version uplight de la lampe LeavesD.
    ———
    Matériaux aluminium, peinture, vernis, tubes fluo, gradateur, fournitures electriques Dimensions : 55 x 28 x 178cm Edition  Tools Galerie. 15 ex., 2 EA, 1 prototype Crédit photo M. Domage
  • — InsideOut

    The “InsideOut” mirror appears to fold and unfold on the surface of the wall, thereby changing your perception of the surrounding space.
    ————
    La surface du miroir «InsideOut» semble se plier et se déplier grâce à un jeu de collage et d’argenture complexe.
    ————
    Matériaux Verre Extra Blanc collé UV, argenture Dimensions 150 x 88cm Edition Tools Galerie, 8 ex + 2EA + 1 prototype Crédit photo M. Domage
  • — WitheShadow

    Like a ghostly ballet, two sycamore boxes seem to slide one over the other on an immaculate surface. The levitation effect is accentuated by the reflection of an orange halo on the smooth, shiny base.
    ——
    Tel un ballet fantomatique, deux boîtes semblent glisser l’une par rapport à l’autre. L’effet de lévitation est accentué par la réflexion d’un halo orangé sur le support lisse et brillant.
    ——
    Dimensions S: 104 x 49 x 28cm; M: 88 x 90 x 28cm; L: 109 x 68 x 28cm Matériaux aluminium laqué blanc, sycomore vernis mat et laqué blanc, laque fluorescente orange Edition ToolsGalerie, 8 ex + 2EA + 1 prototype pour chaque module. Crédit photo M. Domage
  • — NestedPaper

    The pattern of the wallpaper changes depending on the distance from which you look at it. It functions on three levels: from a distance, you perceive a plant surface made up of leaves; as you get closer, you are overwhelmed by a hexagonal geometric pattern; finally, even closer, a set of fine drops of water becomes visible. The combination of these three patterns has been achieved thanks to a data-processing tool capable of overlapping images.
    ——
    Il s’agit d’un papier peint dont le motif évolue en fonction de la distance à laquelle on le regarde. Il fonctionne en trois temps : De loin, on perçoit une surface végétale composée de feuilles. En s’approchant, on est envahit par un motif géométrique hexagonal. Enfin, de plus près, on y distingue une fine rosée de goutte d’eau. L’interpénétration de ces trois motifs a été rendue possible grâce à un outil informatique d’imbrication d’images.
    ——
    Collection Musée des Arts Décoratifs, Paris Matériaux papier, impression 6 couleurs Dimension rouleau de 53 cm Prototype WallpaperLab 2010 Crédit photo L. Massaloux
  • — Curiosité

    “Curiosity” is a receptacle. It has the basic design of a matriochka: you can place any object or image you choose inside it. The exterior is digitally created, whereas the feathers remind you of the expertise of a feather artisan.
    ——
    «Curiosité» est un objet réceptacle. Prenant la forme générale d’une matrioschka, l’on peut y déposer en son sein, un objet ou une image de son choix. L’enveloppe est réalisée en fabrication numérique, tandis que les plumes renvoient au savoir-faire traditionnel de la plumasserie.
    ——
    Edition Tools Galerie, édition limitée Dimensions 43x34x23 cm Matériaux stéréolithographie, plumes teintes Crédit photo V. Huyghe
  • — VanityBox

    Like a symbolic guardian, a single cat design forms the lid of this jewellery box. This design is then “cloned” all over the lid. Given the cat’s posture and positioning, the whole box seems to be moving.
    ——
    Un seul et même modèle de chat compose le couvercle de cette boîte à bijoux. Ce modèle est ensuite  «cloné» à différentes échelles pour recouvrir la totalité du couvercle. La posture du chat, répétée de manière circulaire, donne une impression de mouvement à l’ensemble.
    ——
    Matériaux frittage de poudre polyamide, socle en bois laqué Dimensions ø17 x 13 cm Edition Tools Galerie, 8 ex., 2 EA + 1 prototype; une version spéciale de 5 pièces figure un chat peint de manière réaliste Crédit photo D. Schweizer
  • — VanityClock

    The structure of the clock is created from several 3D open source files downloaded from the internet. The combination of objects, symbols and animals gives a physical depiction of each moment. At a given time, the hands of the clock connect between two objects, leading to a micro-narration.
    ——
    Le volume de l’horloge est créé à partir de plusieurs fichiers 3D open source téléchargés sur internet. L’agrégation d’objets, de symboles, et d’animaux donnent une représentation physique de chaque instant. A une heure donnée, les deux aiguilles effectuent une correspondance entre deux objets, donnant ainsi naissance à une micro histoire.
    ——
    Matériaux résine frittée, socle en bois laqué Dimensions 23 x 23 x 9 cm Edition Tools Galerie. 8 ex + 2 EA + 1  prototype Crédit photo D. Schweizer
  • — VanityTidy

    Designed to pick up mobile phones, keys, coins …this storage compartment is made up of seven heads arranged in a circle. The top of the structure has then been hollowed out, revealing perfect geometric interlacing. This object is created from 3D open source files and is made using stereolithography.
    ———
    Destiné à recueillir téléphone mobile, clefs, pièces de monnaie,... ce vide-poche est composé de sept  crânes humains répartis de manière circulaire. Le volume ainsi créé a ensuite été évidés sur le dessus, laissant apparaître des entrelacs géométriques.
    ———
    Collection FNAC (Fond National d’Art Contemporain), Puteaux Matériaux Résine translucide brune stéréolithographiée. Dimensions ø24 x 8 cm Edition Tools Galerie, 8 ex. + 2 EA. + 1 prototype Crédit photo D. Schweizer
  • — CandleFlashLight

    This lamp combines three light sources: a candlestick, a torch and a floor lamp. The apparent mismatch of the three light sources is counteracted by the subtle balance of each of the three structures. Therefore, the object always seems to be about to fall over; it becomes unstable and precarious. After having chosen between the candle and the light bulb, the user has to tilt the lamp on a steady base to benefit from their selected light source. Furthermore, the torch is readily available in the event of an emergency.
    ——
    Cette lampe réunit trois objets d'éclairage : un bougeoir, une torche  électrique et une lampe à poser. L'apparente brutalité de la collision  des trois lampes est contrebalancée par l'équilibre subtil de chacun  des trois volumes. Ainsi, l'objet paraît à chaque instant sur le point  de tomber, instable, indécis.  Après avoir choisi entre la bougie ou l'ampoule électrique,  l'utilisateur doit faire basculer la lampe sur le bon piètement pour  bénéficier de l'éclairage de son choix. Par ailleurs, la lampe torche  est toujours disponible pour pallier rapidement les coupures  d’électricité.
    ——
    Edition Tools Galerie. 40  exemplaires blanc. 5 exemplaires finition laque noire, brillant Dimensions 25x38x17 cm Matériaux Bois tourné, peinture polyuréthane blanche satinée, polycarbonate, ampoule 40W, lampe torche Maglite, bougie Crédit photo D. Schweizer
  • — HollowChair

    The HollowChair is constructed of tensile polypropylene sheets set within a firm cushioned exterior upholstered in a suede-like microfibre. With the weight of a person, the curves and counter-curves of the sheets slide and adjust to the desired position.
    ——
    La chauffeuse HollowChair est constituée d’une enveloppe semi-rigide et d’une structure interne composée de feuilles de polypropylène mises en tension. Les courbes et contre-courbes ainsi créées se déforment et glissent les unes contre les autres lorsqu’on s’assoit, permettant à l’utilisateur de moduler l’assise selon la posture désirée.
    ——
    Collection VIA Matériaux multiplis, mousse, housse tissu, polypropylène, polyéthylène Dimensions 75 x 60 x 90cm Prototype Aide à Projet VIA Crédit Photo Fillioux & Fillioux
  • — RibbedRed

    The design of the coffee table, which has a glass top, features interlocking horizontal and vertical struts. They define the outline. Both sides of each strut have two-toned colouring. Thus, when you move around the piece of furniture, you always see the same colour of the same side, as if it were following you. It is the uniform structure and colouring of the furniture which produces the motif, the ornament.
    ———
    Le volume de la table basse - qui supporte un plateau en verre - est  défini par la répartition de nervures horizontales et verticales  enchâssées les unes dans les autres. Elles en constituent l'épure.  Chaque nervure est bicolore recto-verso. Ainsi, lorsque l'on tourne  autour du meuble, on perçoit toujours la même couleur du même  côté, comme si elle nous suivait du regard. C'est la structure  répétitive et colorée du meuble qui produit le motif, l'ornement. La  forme légèrement rentrée de la base accentue l'aspect fractal de  l'ensemble.
    ———
    Dimensions 120x104x35 cm Matériaux aluminium sérigraphié Dibbon verre trempé; blanc brillant et rouge rosé, ou violet fluo Edition Tools Galerie. 8 exemplaires. 2 épreuves  d’artiste. 1 prototype Crédit photo D. Schweizer
  • — Vallauris

    These rolled clay strips coiled up on themselves create the link between the three objects. The different parts that touch are covered in coloured silicon and have a slightly rugged texture.
    ———
    L’image de colombins de terre enroulés sur eux-mêmes, évoquant un principe fabrication primitive, devient le motif même de l’objet. Les différentes parties en contact sont recouvertes de silicone, ce qui leur confère souplesse et adhérence.
    ———
    Collection FNAC (Fond National d’Art Contemporain), Puteaux Matériaux céramique et silicone Dimensions Ø100 x H 80 mm Fabricant La poterie d’Amélie, Andréas Bergmann, édition limitée; dans le cadre de designers à Vallauris Crédit photo M. Le Gall
  • — HollowVoices

    The product being designed hollow, the radio turns on when its open face is placed on the table. Controls are accessible from the opposite side. For the MemoVoice, a message can be recorded by talking into the hollow part of the bell. It is saved by turning the object upside down on the table. The message can be read when the object is turned upside down the next time.
    ——
    Conçu comme un objet totalement creux, la radio se met en marche lorsque l’on place sa face ouverte sur la table. Les commandes sont alors accessibles sur sa face opposée. Concernant les «memos voices», on enregistre un message en parlant dans le creux de la cloche. On le sauvegarde en retournant l’objet contre la table. Le message est restitué lorsqu’on s’empare de celui-ci une nouvelle fois (en collaboration avec O. Sidet).
    ——
    Collection FNAC (Fond National d’Art Contemporain), Puteaux Prototype Tim Thom, Thomson Multimedia Crédit photo Thomson
  • — Dessins

    Sélection de dessins
  • — B(r)ic

    Intervention sur une brique artisanale fabriquée à Madagascar. Réalisé pour une vente aux enchères à Artcurial au profit de l’Ecole du monde (Madagascar). 2011
    ——
    Photo : L. Massaloux
  • — Design & Litterature

    Sur une proposition d’Ester Henwood. Deux propositions d’objets en relation avec deux romans. Le projet «Echelle» s’inspire du roman de Mark Z. Danielewski «La Maison des Feuilles», tandis que le projet «Pendule même» est en lien avec le roman «L’invention de Morel» d’Adolfo B. Casares.
  • — Paravent

    Intervention sur un paravent. Réalisé pour une vente aux enchères au profit de la Source au Palais de Tokyo. 2010
    ——
    Photo : L. Massaloux